Avertir le modérateur

03/02/2012

Edito #2 : Et les jeunes militants dans tout ça ?

J-3 mois avant le premier tour de l’élection présidentielle !  A cette occasion, « une jeunesse (extra)ordinaire » évolue…

 

 5926932563_Les-logos-des-partis-politiques.jpgIl y a des jeunes en France qui ont décidé de consacrer une partie de leur vie quotidienne à l’engagement politique, à la défense de leurs idées.

 Beaucoup sont habitués des manifestations, mais aussi des plateaux télé où ils viennent déclamer des discours souvent bien rôdés.

 Mais à côté de ces déclarations politisées, on ne sait finalement que peu de choses sur la vie et les questionnements personnels de ces jeunes.

 La nouvelle rubrique intitulée « Jeunes militants » sera ainsi l’occasion de leur donner la parole.

Objectif ?  Saisir la nature de leur quotidien au même titre que les « anonymes » non politisés, et comprendre de quelle manière ils participent au débat sur la jeunesse.

 La semaine prochaine, place donc à Thierry Marchal-Beck, Président des Jeunes Socialistes.

12:42 Écrit par Julia Van Aelst dans Editos | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer |

21/11/2011

Edito : Après 10 portraits, quel premier bilan ?

Dix jeunes de la « génération Y » ont été interviewés depuis début septembre dans le cadre de ce blog. Quel premier bilan peut-on dresser de ces rencontres ?

D’un point de vue salarial, ces jeunes ne roulent pas sur l’or. La moyenne de ce panel? Environ 1700 euros net par mois, soit des salaires leur permettant tout juste de vivre à Paris, sachant que les loyers qui représentent un tiers du budget, ne vont que très rarement en dessous de 700 euros. Ils dépensent leur argent dans les achats courants, les courses, font attention aux prix, trouvent que la vie est de plus en plus chère. Ceux dont le salaire est plus proche de 2000 euros s’autorisent des voyages, des sorties, des restaurants, des cinémas…

Car ces jeunes veulent en profiter, restent optimistes, s’apitoient peu sur leur sort, relativisent beaucoup. Finalement l’argent n’est pas si important que cela pour eux. Ce qui compte, c’est la vie privée, les amis, la famille, l’équilibre entre le temps de travail et les loisirs…

En terme politique, il y a très peu d’engagement politique. Seule une jeune de ce panel se dit militante du Parti Socialiste. Les autres se contentent plutôt de s’intéresser à l’actualité, de près ou de loin, selon le temps et l’envie. Ils ont beaucoup suivi l’affaire DSK, mais aussi les révolutions arabes, les soubresauts de la crise économique…

Ce panel est situé très majoritairement au centre gauche : huit jeunes sur dix voteront Parti Socialiste, EELV ou Modem en 2012, contre deux pour le Président sortant.

De façon très surprenante, beaucoup ont les mêmes griefs contre Nicolas Sarkozy. Ils lui reprochent bien plus son style que sa politique : une certaine nervosité et arrogance dans le comportement, la protection d’une caste, une tendance à l’hyperprésidentialisation  et au Président-roi…

* * *

Les portraits de ces jeunes de la génération Y vont se poursuivre. L’objectif reste le même : offrir le plus large panel possible.

Une nouvelle rubrique va néanmoins voir le jour.

flags.jpgAvec « Paroles de jeunes étrangers », ce sont par exemple des Chinois, Américains, Israéliens, Espagnols entre 20 et 30 ans qui seront interviewés. 

Vivant en France pour leurs études ou leur travail, également confrontés à la crise dans leur pays d’origine, leur témoignage permettra de prendre du recul sur ce qui se passe chez nous, de mettre en lumière et de mieux analyser la jeunesse française.

10:54 Écrit par Julia Van Aelst dans Editos | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu