Avertir le modérateur

01/12/2011

Xiao Bin, 25 ans, de Shanghai

 

photo xiao bin.jpg

Chinois originaire de Shanghai, Xiao Bin vit en France depuis quatre ans. Après un Master dans une école de commerce à Paris, il est aujourd’hui chef de projet web dans une agence de communication et vit en colocation en banlieue parisienne.

 

drapeau-chine-d9f8c.jpg

Pourquoi avoir pris la décision de faire une partie de tes études en France ?

Au départ, j’étais passionné par le cinéma français donc quand je vivais en Chine, j’ai pris des cours de français pour apprendre la langue. J’étais très jeune à l’époque, j’avais envie d’explorer le monde, de ne pas rester en Chine. La tendance c’était alors de partir dans les pays anglo-saxons mais moi je voulais autre chose. J’ai choisi la France pour sa culture, mais aussi car elle avait une image de liberté, des droits de l’Homme.

 

Quel est ton salaire en France ?

Je gagne 1900 euros net par mois. En Chine tu gagnes forcément moins mais la vie est aussi moins chère. Finalement, c’est à peu prêt la même chose en terme de pouvoir d’achat.

 

Quel regard portes-tu sur les jeunes Français ?

Une de leur grande qualité est qu’ils sont indépendants. Ils cherchent toujours à se débrouiller eux-mêmes. Ils financent souvent leurs études de leur poche, font des petits jobs alimentaires pour ne pas demander d’argent, acceptent de vivre dans des toutes petites surfaces pour ne pas rester chez leurs parents.  Ils mènent leur propre chemin, ils sont matures.

Mais la conséquence, c’est un certain pessimisme chez eux. C’est du à leur situation précaire : ils ne gagnent pas assez et on ne leur offre pas assez d’opportunités. J’ai l’impression que c’est un passage obligé ici, les jeunes doivent presque tous passer par là au début. C’est le prix à payer pour leur indépendance.

 

Et en Chine ?

En Chine ce n’est pas du tout pareil. A cause de la politique de l’enfant unique, les jeunes sont très dépendants de leurs parents, surtout dans les grandes villes. Les parents sont très protecteurs et ils contrôlent la vie de leur enfant, même après le mariage. 

 

Penses-tu que la société française mette en valeur sa jeunesse ?

Je trouve qu’en France, les jeunes vivent sous l’emprise des « vieux ».  A la fois ils montrent un côté rebelle et se révoltent souvent, mais en même temps la société française est gérée et contrôlée par les plus âgés. Ils sont considérés comme plus chevronnés, plus expérimentés. Je trouve qu’on ne fait pas assez confiance aux jeunes ici.

 

Et par rapport à la Chine ?

Finalement, je trouve que la France et la Chine se ressemblent beaucoup à ce niveau-là. La culture chinoise est très respectueuse envers les plus âgés. Du coup on met aussi plus en valeur les vieux que les jeunes, même si les mentalités commencent doucement à évoluer. Les jeunes se mettent de plus en plus en valeur, ils s’expriment plus qu’avant.

 

Penses-tu que les jeunes vivent bien en France ? Tu les trouves privilégiés ?

En France, les jeunes font des comparaisons au niveau vertical, c’est-à-dire avec les anciennes générations. Mais si on fait une comparaison horizontale avec les autres pays, ils s’en sortent plutôt bien je trouve; ils vivent mieux que les jeunes chinois par exemple.

En Chine, le réseau est primordial. Si tu n’as pas de bon diplôme, tu t’en sortiras grâce au réseau de tes parents. La notion d’élite est très importante. Et c’est injuste. En France, j’ai quand même réussi à trouver un bon job alors que je ne connaissais personne en arrivant. Finalement ici, tu peux arriver à trouver ta place avec tes propres compétences.

 

Que penses-tu du mouvement des Indignés ?

C’est très bien, ils ont raison de dire ce qu’il en est. C’est important de s’exprimer pour que la société sache quel est le problème. Mais je pense qu’ils devraient aussi se remettre en question en tant que jeune. Par exemple se poser la question : suis-je assez excellent pour me permettre de revendiquer certaines choses ? Il faut voir les choses des deux côtés: ne pas simplement en vouloir à l’Etat, à la société et demander…mais aussi se poser la question de son propre potentiel.


Julia Van Aelst

11:29 Écrit par Julia Van Aelst dans Regards d'étrangers | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer |

Commentaires

Vous devriez faire partie d'un concours les plus utiles sites sur le net . Je vais ce site !

Écrit par : Kala | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu