Avertir le modérateur

09/11/2011

Thomas, 27 ans, chargé de financement solidaire dans une association

 

 

Thomaspic.jpg


Thomas, grand voyageur, a débuté sa carrière professionnelle dans le monde de la finance en partant en V.I.E (Volontariat International en Entreprise) après des études en économie-gestion à l’université de Paris-Dauphine. En Chine, puis au Brésil, c’est à la Société Générale qu’il a fait ses premiers pas en tant qu’analyste financier. Son job de l’époque ? Financer les entreprises produisant des matières premières. Dans ses pays en plein boom économique, Thomas gagnait alors plutôt bien sa vie : il avait un bon salaire et un fort pouvoir d’achat.

C’est justement à l’époque où Thomas travaillait à la Société Générale que Lehmann Brothers a fait faillite. Il se souvient: « Les banques étaient frileuses à se prêter entre elles ce qui empêchait leur refinancement: c'était la crise de confiance du système financier. Si bien que les financements vers l'extérieur ont été interrompus pendant un temps. Les banques attendaient d'y voir plus clair, comprendre les raisons, prendre du recul. Ce gel des investissements m'a directement touché car j'étais dans ma phase d'apprentissage et beaucoup des dossiers sur lesquels j'ai travaillé n'ont pas eu de suite. »

A son retour en France, rapidement porté par d’autres aspirations et notamment « celle de se lever pour défendre une cause », Thomas quitte le chemin tracé de jeune banquier pour une association de financement solidaire. Ce n’est pas un choix anodin car Thomas perd alors 500 euros en terme de salaire. Mais pour ce grand voyageur, « c'est dans ces situations d'instabilité que l'homme grandit ». Avec le recul il ne regrette donc rien, se dit « heureux », travaille enfin dans un « secteur qui fait du sens ». Aujourd’hui, Thomas gagne 1600 euros net par mois, habite Bastille et partage un loyer de 900 euros avec sa future femme qui travaille elle, chez Emmaüs. Son salaire actuel lui « suffit pour vivre ». Pour Thomas, l’argent n’est pas le plus important, lui qui rêve plutôt « d'ailleurs, d'un autre voyage, mais aussi de créer une entreprise au service des autres… ».

Thomas, rêveur, cosmopolite, grand voyageur, mais aussi révolté, n’hésite pas en tant qu’ancien salarié d’une grande banque à critiquer « le tout pouvoir du système financier sur l'économie et les lobbies financiers dans toutes les sphères politiques du monde ». Le manque de considération vis-à-vis de la jeunesse française le gêne également. Il parle d’une « génération mécontente » qu’on n’écoute pas, qu’on ne reconnaît pas et dont il ressent la colère sous–jacente.  

Une jeunesse qui sera finalement une des priorités de campagne de François Hollande alors Thomas a l’oreille tendue vers le candidat de la gauche : « Mettre en avant les jeunes comme le fait François Hollande me semble courageux. Les jeunes qui passent des années à l'université sans trouver de boulot, qui enchaînent les contrats précaires, les jeunes des banlieues qui peinent à trouver leur place sur le marché du travail… ». Thomas votera donc pour lui en 2012 en espérant également que dans le domaine de la finance, des réformes soient proposées: taxe sur les transactions financières, déconnexion des activités de banque de détail de celles de banque d'investissement, « introduction dans le capital et non mise sous tutelle des banques qui jouent le rôle de financer de l'économie »..

Et que pense-t-il du bilan de Nicolas Sarkozy ? Thomas a apprécié sa politique étrangère, le fait que depuis 2007 la France soit « reconnue sur la scène internationale », le fait également qu’il ait participé à la chute de Kadhafi en Libye. Thomas se souvient avec une certaine fierté, de l’ovation du Président français à Benghazi en septembre 2011. Malgré cet avis positif sur la diplomatie française, Thomas reste sévère sur la politique intérieur et le style du Président, jugeant que celui-ci a malheureusement « dégoûté les citoyens de la politique et de la fonction de chef de l’Etat ».


Julia Van Aelst


 

21:43 Écrit par Julia Van Aelst dans A visages découverts | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu