Avertir le modérateur

27/10/2011

Thibault, 29 ans, créateur d'entreprise

 

Tibo2.jpg


C’est au plus fort de la crise financière, en mai 2009, que Thibault a décidé de créer son entreprise. Fraîchement sorti d’un Master en Entreprenariat à l’EM Lyon, il avait alors 27 ans et venait juste de se faire licencier après un court passage dans une grande entreprise. D’une certaine manière, c’est cette crise tant conspuée qui lui a permis d’accoucher de son projet, de concrétiser son rêve : « La crise m’a poussé à créer au départ, ça a été comme un électrochoc. J’ai été licencié et après j’ai créé mon entreprise. Tour le monde me disait : tu es fou de créer une entreprise en pleine période de crise ».

Aujourd’hui, Thibault ne regrette rien. Il va même plus loin, estime que c’est grâce au plan de relance instauré par Nicolas Sarkozy en 2008 que sa petite entreprise est toujours sur pieds. Ces mesures, comme par exemple l’exonération de certaines charges la première année de la création d’une entreprise, lui ont permis de réduire ses dépenses et donc de continuer à faire vivre son projet.

Thibault a maintenant 29 ans. Sa petite entreprise vend des services à la personne : ménage, repassage, garde d’enfants, aide aux personnes âgées… Le créneau est porteur. Il emploie 9 salariés en CDI à temps partiel, crée de la valeur, des "emplois bien humains", c’est important pour lui.

Pourtant, la vie de tous les jours n’est pas des plus facile pour ce jeune chef d’entreprise. Thibault gagne le SMIC et travaille 12h par jour, et souvent une partie des week-ends, samedi et dimanche inclus. Il s’en sort car il ne paie pas de loyer, ses parents lui prêtent un studio. Le rythme de travail est assez solitaire, Thibault travaille seul de chez lui, écoute la radio BFM pour lui tenir compagnie. Arrive-t-il à faire des économies personnelles ? Non. Il parvient simplement à garder de l’argent pour ses vacances, une semaine par an. Cette année, il est parti faire du voilier, la mer lui fait du bien. Thibault garde tout de même le sourire, se dit optimiste, estime que ça y est, l’entreprise marche car il arrive enfin à se « dégager un salaire en plus de celui des salariés » et car « il ne perd plus d’argent ».

A côté de cet optimiste de façade, on ressent comme une profonde colère chez ce jeune entrepreneur. Il se demande pourquoi il y a un tel manque de reconnaissance et pourquoi la société ne porte pas toujours un regard bienveillant sur les créateurs d’entreprise : « On est utile pour la société, quand on créé son propre emploi c’est déjà bien, cela veut dire qu’on est pas une charge pour la société. Si tu arrives à créer d’autres emplois, je trouve que c’est bien et qu’il faut valoriser ça ». Il se demande également pourquoi il est si difficile de créer son entreprise en France, pourquoi l’administratif est si compliqué, les taxes si lourdes pour ces petites PME alors que les grandes entreprises bénéficient d’exonérations fiscales. Ce sont des choses qui le révolte, il ressent même du « dégoût ».

Et pour lui, la gauche ne pense essentiellement qu’à partager les richesses alors qu’« il faut aussi la créer ». Là est tout le problème et c’est pour cela qu’il ne votera pas pour elle en 2012: « Je pense que l’UMP a beaucoup plus conscience des enjeux. Quand je vois les programmes de Martine Aubry et de François Hollande qui ne font jamais allusion à la création de valeur en entreprise, ça me fait très peur ». Thibault se sent donc plus proche de la droite et des valeurs de l’UMP. Chez Nicolas Sarkozy, il a aimé sa rapidité dans la prise de décision, son côté directif aussi. Il sait qu’il votera pour son parti car il sait maintenant « pourquoi il vote à droite ».


Julia Van Aelst

 

17:10 Écrit par Julia Van Aelst dans A visages découverts | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu